C’est quoi le Web ?

Depuis quelque temps, je collecte des questions d’internautes via ma page Facebook pour tenter de comprendre quels types de « décodage » peuvent réellement aider un débutant en communication digitale. Et bien, une question toute simple est revenue plusieurs fois : c’est quoi exactement le Web ?
Effectivement, j’aurais peut-être dû commencer par là ^^

Certes, il y a déjà plein de réponses… sur le web justement. Je vous propose donc de déborder un tout petit peu du cadre de la question initiale pour vous expliquer de façon simple, quelle est la différence entre Internet et Web, et que veut dire la fameuse expression « Web 2.0 ».

Internet, c’est le réseau informatique mondial accessible au public

Pour faire court, c’est pleins d’ordis connectés entre eux. Il n’y a pas de centre névralgique : c’est un réseau de millions de réseaux, qui sont aussi bien publics que privés, universitaires, commerciaux et gouvernementaux… eux-mêmes regroupés en réseaux autonomes.

L’information est transmise par Internet grâce à des protocoles de transfert de données.
Ces protocoles rendent possible l’existence d’applications et de services variés. D’ailleurs, vous connaissez plusieurs de ces services : le mail , le chat, ou encore le fameux et le World Wide Web : le Web !
Le Web utilise d’ailleurs un protocole qui vous est familier : le HTTP (ou hypertext transfer protocol) que vous tapez au début de votre URL dans la barre d’adresse de votre navigateur.

c-est-quoi-le-web

Le web n’est qu’un des services de l’Internet

Donc le World Wide Web (WWW), littéralement la « toile (d’araignée) mondiale » n’est qu’un des services proposés par l’Internet. Il a été inventé par Tim Berners-Lee et Robert Cailliau au CERN à Genève en 1989, plusieurs années après Internet.

C’est un système hypertexte (de liens cliquables) public qui permet de consulter, grâce à un navigateur (par exemple Firefox, Chrome ou encore Internet Explorer), des pages de sites.
Depuis, le Web est fréquemment confondu avec Internet. Le mot est souvent utilisé dans les textes non techniques sans qu’il désigne clairement l’un ou l’autre.

La vraie révolution : le Web 2.0

L’expression « Web 2.0 » déjà émergente en 2003, s’impose définitivement en 2007. Elle désigne l’ensemble des techniques, des fonctionnalités et des usages qui ont suivi la forme originelle du Web.
Ce Web 2.0 est caractérisée par plus de simplicité et d’interactivité que sa première version qui ne permettait que la consultation de pages. Cette deuxième version (qui est d’ailleurs plus une évolution qu’une nouvelle version) est celle que vous connaissez aujourd’hui, celle qui vous permet de contribuer à l’échange d’informations et interagir (partager, échanger, etc.).
Les réseaux sociaux, les commentaires, les avis, les blogs… sont de parfaits exemples du Web 2.0.

En résumé, l’expression « web 2.0 » est donc plus un terme générique pour un ensemble d’évolutions concernant davantage les usages que les techniques (donc relevant plus de la sociologie que de l’informatique).

Et justement, c’est là que la chose devient vraiment intéressante. Le Web 2.0 a radicalement modifié nos usages, le commerce, les pratiques en entreprise, les échanges, notre rapport à l’information, nos relations sociales… en somme, notre société. On parle même de changement de paradigme, c’est-à-dire une mutation de la représentation du monde.

Sauf que dans le monde du Web, tout va très (trop) vite… l’expression « Web 2.0 » est déjà dépassée. Si on est tendance d’ailleurs, on parle plutôt de Web social aujourd’hui.
Quant au Web 3.0, le Web sémantique, il en est déjà largement question depuis quelques années. Mais bon, là ça devient un peu technique. Je vous en parlerai une autre fois^^
En attendant, si ça vous tente, vous pouvez lire un article un peu costaud sur la question. Et si vous avez envie de continuer votre culture web, le coaching Starter est particulièrement indiqué 😉

Le Web et Internet expliqué aux classes de 6e

 

Quelques dates

  • Fin 1969 : ARPANET, l’ancêtre d’Internet comptait ses premiers quatre nœuds
  • 1972 : première version du courrier électronique
  • 12 Mars 1989 : première version du web
  • 20 décembre 1990 : premier site !
  • 6 Aout 1991 : le Web s’ouvre à tous
  • 30 avril 1993 : une techno désormais publique
  • Janvier 1994 : Yahoo!
  • Juillet 1995 : Amazon.com
  • 16 Aout 1995 : Internet Explorer
  • 1998 : Google
  • 15 janvier 2001 : lancement de Wikipedia
  • 4 février 2004 : Thefacebook.com
  • 2005 : Youtube et le Web 2.0
  • 11 décembre 2008 : Chrome
  • 2008 : l’arrivée des applis mobiles
  • 2010 : l’émergence d’HTML 5

Plus de détails concernant ce rapide historique sur 01net.com et un peu de culture sur l’histoire de l’Internet sur Wikipedia.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *