Optimiser son article de blog pour le référencement naturel

Vous n’êtes pas obligé d’optimiser vos articles pour le référencement naturel. Mais si vous voulez être « trouvé » dans les résultats de Google, c’est mieux ! Je vous propose ici un petit mode d’emploi pour rédacteur web débutant…

 

Je vais vous parler ici d’optimisation « on page », c’est-à-dire de ce que l’on peut faire au niveau de chacune des pages de son site pour la rendre Google Friendly. Mais gardez toujours ceci en mémoire : si vous devez choisir entre vos utilisateurs et les robots de Google, choisissez sans hésiter les premiers.

C’est parti !

1. Les petits réglages de base

Indispensables pour que Google trouve votre article (autrement tout ce que vous aurez fait ensuite ne servira à rien).

    • Avoir autorisé l’indexation du blog dans les réglages de lecture du back-office. Si vous êtes sous WordPress, c’est là : Réglages > Lecture > Puis décocher la case « Demander aux moteurs de recherche de ne pas indexer ce site »
    • Avoir généré et soumis votre sitemap sur WebMasterTools encore appelé la Search Console.

2. Optimisez votre URL

Votre URL est le reflet de votre titre. Il faut l’éditorialiser.
En gros, il faut que votre URL ressemble à ça : « http://www.valerie-français-tardy.com/mon-joli-article »  plutôt qu’à ça : « http://www.valerie-francais-tardy.com/%kikk2618″ qui, vous serez d’accord, est un peu moche…

3. Optimisez le corps de la page

Là, j’insiste : allez y doucement sur la répétition de votre expression-clé. Google n’aime pas la sur-optimisation et vous risquez de donner une indigestion à votre lecteur.
Votre mot-clé, vous le mettez bien sûr dans votre <h1> (votre titre principal), dans l’un de vos <h2> et pour le reste, écrivez naturellement. De toute façon, si votre article traite de chaussures rouges, il semble évident que vous y parlerez de talons (ou pas), de cuir, de lacets (peut-être), de couleur, d’escarpin ou de sandales… En somme, vous exploiterez le champ lexical de la chaussure rouge sans trop vous forcer et c’est mieux comme ça.

4. Optimisez vos images

Google est aveugle (encore pour un petit moment tout au moins). Il faut lui expliquer ce qu’il y a sur votre photo. La façon la plus simple, c’est de nommer votre fichier correctement, du genre : « chaussures-rouges-a-talons.jpg » plutôt que « 15266DCS.jpg » puis de renseigner le titre de l’image et la balise <alt>, cette fois avec une écriture non normalisée, c’est-à-dire : « Chaussures rouges à talons ».

5. Optimisez votre <Title> et votre <metadescription>

Par défaut, ce sont généralement les premiers caractères de votre premier paragraphe qui sont transformés automatiquement en <metadescription>.  Par défaut également, votre <h1> sera dupliqué pour faire office de <Title>.

Je vous invite vivement à ne pas utiliser cette automatisation et à rédiger vous-même manuellement <Title> et <metadescription> pour les 2 raisons suivantes :

  • Optimiser son <Title> est incontournable en référencement éditorial.
  • Quant à la métadescription, elle est très importante car c’est votre vitrine dans les résultats de Google. Mal rédigée, personne ne cliquera jamais sur votre article.

Sous WordPress, ajoutez un plugin  (personnellement, j’utilise Yoast SEO) à votre blog ou votre site qui vous permettra d’avoir la main sur ces balises.

Et voilà ! On peut bien sûr aller beaucoup plus loin. Mais si vous avez déjà pensé à tout ceci, on peut dire que c’est une bonne base !

Ha ! j’oubliais : avant de publier… faites le test : « 1ère page de Google : mon article a-t-il une chance ? »

 

2 thoughts on “Optimiser son article de blog pour le référencement naturel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *